La Blogothèque

Les blogs mp3 lavent le linge sale en famille

L’affaire remonte au début de la semaine : Bedazzled, excellent blog de liens et de scopitones, s’en prenait à Hanszunblog, collège hollandais, pour mettre en ligne quotidiennement des albums parfois disponibles dans le commerce. Dernier exemple en date : l’intégralité du coffret Burt Bacharach paru chez Rhino.

« Rhino est un label exemplaire qui réédite des enregistrements rares et précieux que personne n’aurait l’occasion d’écouter sans leur travail exceptionnel. Pourquoi chercher à les baiser ? … Des blogs comme celui de Hanszunblog (je ne m’acharne pas sur lui, il en existe des centaines d’autres sur le même modèle) vont être coupables de la mort des blogs MP3 et attirer les foudres de la RIAA (la Sacem américaine – ndr) sur nous tous. Vous rendez-vous compte qu’ils en sont à poursuivre des mômes de 12 ans et des mères de famille handicapées (et même des vieilles femmes décédées) à ce sujet ? Vous pensez qu’ils vont épargner les bloggeurs ? C’est cent fois pire que le peer-to-peer ».

De l’autre coté de la toile, Hanszun, hollandais de 59 ans passionné de pop-music, qui exhume depuis la fin de l’année dernière tous types de trésors : des raretés (des compilations japonaises de soft rock, des albums inédits des Beach Boys, des groupes pop hollandais des années 70…) mais aussi plus récemment des enregistrements beaucoup moins rares (Dusty in Memphis, Emett Rhodes, Linda Perhacs…). Sa démarche reste celle d’un passionné – pratiquement aucune faute de goût dans ses choix -, mais il prend le parti de poster non pas des extraits, comme la plupart des blogs, mais l’intégralité des disques, sans même offrir un lien pour les acheter légalement. Quand il se voit attaqué, il tombe des nues et se défend :

«  Je consulte souvent Amazon , c’est là d’ailleurs que je vole les pochettes (je suis au moins COUPABLE de cela), et je me rends compte que la plupart de ces albums sont épuisés, ou qu’ils s’échangent d’occasion à plus de 50 dollars pièce. Et les artistes ne gagnent absolument rien sur ce genre de revente. Quand je rends disponible leur musique, ils sont de nouveau l’objet d’une certaine attention. Je reçois des mails de gens qui n’en avaient jamais entendu parler, ou qui les avaient complètement oubliés, et qui du coup ont envie d’acheter leurs disques. Ce qui est le but de mon blog, comme je suis sûr, de bien d’autres… Plus de 90% des blogs que je visite mettent en ligne de la musique actuelle, voire avant sa mise dans le commerce, et affichent une fréquentation de 300 ou 400 personnes qui ne sont évidemment pas là pour faire du lèche-vitrine  ». Le débat était lancé.

Depuis plusieurs mois déjà, des blogs MP3 proposant des albums en intégralité sont apparus. Les plus intéressants sont évidemment les plus pointus : lancé en février 2005, Chocoreve s’est très vite spécialisé dans le garage, les girls bands, et le rock psychédélique, offrant des compilations épuisées au statut souvent semi-officiel (ou semi-pirate, c’est vous qui voyez). Après avoir mis en ligne l’intégralité de la série des Peebles (dont tous les volumes uniquement disponibles en vinyle), il s’est attaqué à des collections improbables : « Love, Peace and Poetry » (8 volumes), « Fading Yellow » (7 volumes), « Storm in the Garage », « Fuzz, Flaykes & Shakes »… et continue son tour du monde en proposant récemment l’acid-rock turc et des groupes sixites péruviens. Endless Mike s’est rangé sous la bannière easy-listening : des BO de films italiens, de la musique d’ascenseur au kilomètre, des génériques de feuilletons sixties… C’est un créneau sur lequel se sont positionnés beaucoup de blogs MP3 récents (Pinicchio’s Easy-Listening, Planet Xtabay, Tam Tam & Melodie, Mexicovers, The Groove Grotto…). Plus barré, Basic Hip Digital Oddio propose toutes les semaines un album pour enfants, une BO de film… et un catalogue très complet de disques réalisés par des siffleurs (!! ). Down in The Groove propose de très nombreuses raretés des Beatles, dont cette semaine une série de reportages d’époque consacrés à la mort de Paul. Un peu perdu dans cette galaxie qui s’étend jour après jour, un bon site de référence s’impose : PCL Linkdump offre quotidiennement un bon panorama des richesses disponibles, dans un esprit assez proche du modèle Bedazzled.

Les lecteurs de ce dernier s’emparent du débat et sont d’accord pour regretter qu’à cause de pratiques s’apparentant au piratage, la blogosphère puisse être mise en péril, tout en rappelant que la non-disponibilité d’un disque dans le commerce n’éteint pas pour autant les droits qui lui sont attachés. Pendant ce temps, Hanszun encode son intégrale de Hank Williams : pas celle disponible sous la forme de 10 Cd, mais les seize 33 tours édités par Polydor. Il prouve même son attachement pour le chanteur en publiant une photo de lui sur la tombe du disparu à Montgomery, dans l’Alabama.

Aurait-il reçu une visite de son fantôme pendant la nuit ? Les nombreux courriers qu’il dit avoir reçu l’ont-ils fait réfléchir ? Ce matin, il affichait de nouvelles lignes de conduite et promet de retirer de son site tous les albums du commerce. Il ne tient pas sa langue pour autant : « Tu as gagné monsieur Bed-Ass-Eld. Maintenant tout le monde peut aller sur ton site, attendre pendant 30 secondes que les pubs pour les maisons de disques finissent de s’afficher, et obtenir au compte-goutte leur dose de MP3 issus de disques récents ». Et d’encoder, dans la foulée, un Greatest Hits de… Adamo !