La Blogothèque

Le groupe qui rend M Ward heureux

Sa tournée en solo à peine terminée, M Ward rempile et repart sur la route pour promouvoir son album Transistor Radio . J’ai pris ces quelques photos mardi soir lors du show au Middle East Club, à Cambridge.

Le luxueux backing-band qui l’accompagne, c’est Norfolk & Western, qui assure également la première partie lors de cette tournée.

Norfolk & Western est composé d’Adam Seltzer, Rachel Blumberg (anciennement membre des Decemberists) et Zak Riles. Ils jouent de magnifiques morceaux rock-folk-country mélancoliques, et viennent de terminer un album intitulé If You Were Born Overseas , pas encore sorti mais en vente à leurs concerts, dont on peut écouter deux extraits sur leur site.

M Ward en groupe, c’est très différent de M Ward tout seul, même si le concert commence et se termine comme à l’accoutumée par des morceaux instrumentaux.

Entre ces deux repères, une dynamique de groupe s’installe, et c’est un plaisir de voir ces gens heureux de jouer ensemble.

M Ward sourit, plaisante. Sa voix est comme toujours un torrent de cailloux, celle de Rachel lui est un superbe contrepoint. La section rythmique et les multiples guitares donnent un éclairage différent aux déchirants blues de Matt. Jusqu’à transformer Vincent O’Brien en une tuerie de power-pop.

Pour vous donner une idée avant la date du 10 mai au café de la danse: une session qu’ils ont donnée sur KCRW il y a 2 semaines.