La Blogothèque

Formule brasserie

La blogothèque, un food-blog ? Pas vraiment. Et pourtant, cette semaine, le thème, c’est la nourriture.

En entrée, Les oisillons tombés du nid présentent Stanley Kubrick (ne pas confondre avec la version de Mogwai sous peine d’indigestion), une émulsion au confluent de la nouvelle cuisine à la Bordelaise et du cinématographe.

Plat de résistance, un Boby Lapointe millésime 1971, qui est comme chacun sait né au Chili , où la cuisine est plutôt subliminale, bien que copieuse au dernier couplet.

Dessert doux-amer, Ignatus nous prend aux tripes avec ses cuisines de l’amour , montées en neige par les violons du maître queux Joseph Racaille.

Bon appétit.

PS. le 20 mars 2005. Les chansons ne sont plus disponibles, mais j’ai enfin retrouvé au détour d’un magasin de disques d’occasion, la transcription de la fin de Je suis né au Chili , qui figure sur la quatrième de couverture du vinyle Comprend qui peut de Boby Lapointe. La voici:

Et ça dit:

A partir de là, prononcer:

Paupiettes de veau – Foie d’oie – sang – riz de veau – Bel émincé de veau si j – Olive à l’anchois – Thé Kevoum avèzo – Thé au citron et eau méchoui… – Navets sautés – Couscous et Tranche de veau frit;;

Pommes frites

Pâté de foie

Patates

Confit d’oie

… Et, si vous n’aimez pas ça allez vous faire un sandwich face deux chanson 4